> Communiqués > A quand un ministère Industriel d’anticipation ?

communiqué du Groupe Socialiste du Sénat

A quand un ministère Industriel d’anticipation ?

9 février

jeudi 1er mars 2012, par Odette Herviaux


Voir en ligne : sénateurs socialistes

A l’occasion du débat tenu ce jour sur la situation de l’industrie automobile en France, les sénateurs socialistes ont pointé les multiples renoncements du gouvernement vis-à-vis des industriels et de leurs engagements.

Le « Pacte automobile » est loin des résultats annoncés. Il n’est pas parvenu à empêcher 101 suppressions de postes sur les 280 de l’équipementier Trevest, qui a pourtant bénéficié d’une aide de 55 millions d’euros du Fonds Stratégique d’Investissement en 2010. Il n’a pas permis de lutter efficacement contre les délocalisations, comme le démontre l’installation d’une immense usine Renault à Tanger. La majorité sénatoriale s’inquiète de cette situation qui impacte très fortement les territoires.

La situation de l’emploi comme l’ampleur du déficit public et de notre déficit commercial exigent d’être autrement plus regardants sur l’efficacité de la dépense publique. Il serait grand temps d’envisager le ministère de l’Industrie comme un ministère d’anticipation et non plus comme celui de la réparation approximative.




mieux vu avec Firefox