Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > A travers les média jeudi 1er octobre 2009.

Université d’été à Berder. « Le PS breton est en forme »

« Le PS national n’est pas en forme. Le PS breton est en forme. On a du goût. En Bretagne, on est dans un parti apaisé »... À l’évidence, les socialistes morbihannais, réunis samedi en université d’été sur l’île Berder à Larmor-Baden, entendent bien se différencier des turbulences qui agitent la maison mère, rue de Solferino.

« Pas de proconsul »

Le secrétaire fédéral, GwendalRouillard, a déjà en ligne de mire les élections régionales pour lesquelles il milite pour un rassemblement de la Gauche dès le premier tour. « Le PS prendra ses responsabilités, dit-il. Nos listes seront renouvelées et d’ouverture. On montrera l’exemple ». L’objectif des socialistes est bien sûr de reconduire Jean-YvesLeDrian à la tête de la Région. « On ne veut pas de proconsul en Bretagne, ajoute-t-il en faisant allusion à l’UMP Bernadette Malgorn. Nous sommes des démocrates. Nous voulons des gens issus du peuple ».

« Breizh storming »

Pour préparer son projet breton, le PS organisera quatre forums régionaux cet automne. « On part pour un Breizh storming, annonce Gwendal Rouillard, et les Bretons seront associés à notre réflexion sur les mutations du territoire ». Deux exemples. Pour PaulPaboeuf, maire de Questembert, la réforme de la taxe professionnelle vise à réduire l’autonomie fiscale des collectivités. « La recentralisation n’est pas rampante, elle est flagrante, dénonce pour sa part la sénatrice Odette Herviaux. Les collectivités restent le seul contre-pouvoir à la décision unilatérale du président de la République ».

Bertrand Le Bagousse