Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Actions du Gouvernement > Ministère de l’agriculture, de l’Agroalimentaire et de la forêt mardi 27 septembre 2016.

Nouvelles formations pour les apiculteurs

26 septembre 2016


Voir en ligne : le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt


Stéphane LE FOLL, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement, a visité aujourd’hui le lycée d’enseignement général et technique agricole de la Côte Saint André qui compte parmi les 9 établissements publics d’enseignement agricole qui dispensent d’ores et déjà des formations à l’apiculture comme par exemple le brevet professionnel responsable d’exploitation agricole option apiculture.

Lors d’une table ronde en présence de l’équipe pédagogique du lycée, d’anciens élèves, des représentants de la Chambre d’agriculture de l’Isère et de l’Association pour le développement de l’Apiculture en Rhône- Alpes (ADARA), le ministre de l’Agriculture a annoncé :

- La création d’un Certificat de Spécialisation « apiculture » : ce certificat de spécialisation permettra à des apiculteurs ou futurs apiculteurs de suivre une formation spécialisée et diplômante d’environ 600 heures. Orientée vers le volet technique de l’élevage, cette formation facilitera l’installation des nouveaux apiculteurs, en particulier celle des jeunes, dans un métier complexe nécessitant un haut niveau de technicité ;

- Le développement d’un MOOC [1] l’apiculture, en partenariat avec les instituts de recherche, l’enseignement supérieur et l’enseignement technique : ce nouveau mode d’apprentissage, accessible à tous les professionnels ou porteurs de projet d’installation en apiculture, a fait ses preuves comme l’a déjà démontré le succès du MOOC développé sur agro-écologie.

Le développement des compétences et la professionnalisation des apiculteurs répondent à un enjeu sanitaire national, en promouvant des bonnes pratiques d’élevage. La mise en place de ces formations s’inscrit pleinement dans les objectifs du Plan de développement durable de l’apiculture initié par Stéphane LE FOLL en 2013.