Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Actions du Gouvernement > Ministère de l’agriculture, de l’Agroalimentaire et de la forêt mardi 26 mars 2013.

Soutien aux éleveurs laitiers

Congrès de la FNPL : Stéphane Le Foll présente des mesures de soutien à la filière

Lors du congrès de la Fédération Nationale des Producteurs de Lait qui s’est tenu à Nantes, Stéphane Le Foll a
souhaité apporter des réponses et donner des perspectives à une filière laitière marquée par les inquiétudes liées
à la hausse des coûts de l’alimentation et à la sortie des quotas laitiers : « je crois en l’avenir de la production
laitière française, qui est un des atouts majeurs pour l’avenir de l’agriculture française » a-t-il déclaré.

Stéphane Le Foll a, à cette occasion, annoncé la mise en place de nouvelles aides couplées en faveur de
l’élevage pour l’année 2013, la Commission ayant ouvert la possibilité de redéployer des ressources
budgétaires du 1er pilier pour cette année : une enveloppe de 20 Millions d’euros pour la filière laitière sera
attribuée, sur la base du quota laitier des éleveurs, aux nouveaux installés et récents investisseurs. En effet, leur
situation financière est particulièrement fragilisée par la hausse des coûts de l’alimentation animale.

Une enveloppe de 20 Millions d’euros sera également affectée aux nouveaux installés et récents investisseurs
éleveurs de bovins allaitants et engraisseurs.

Enfin, 4 Millions d’euros viendront abonder l’enveloppe annuelle de l’aide pour le secteur caprin.

S’agissant de la contractualisation entre producteurs et transformateurs, le Ministre a annoncé les principales
mesures qui seraient prises suite aux conclusions issues des groupes de travail menés depuis 3 mois : « Nous
allons mieux protéger les JA et équilibrer les clauses en incluant, comme dans le LME, une obligation de révision
des prix quand les indicateurs de prix des matières premières fluctuent fortement. Je demanderai aux
coopératives de me rendre compte des engagements qu’ils ont pris pour appliquer réellement les principes de
la contractualisation. Enfin, il faut consolider progressivement les organisations de producteurs (OP) ».

Le Ministre de l’Agriculture a rappelé l’engagement du gouvernement pour rééquilibrer les discussions entre les
transformateurs et la grande distribution, via des modifications de la LME. Il s’agira notamment d’introduire des
mécanismes de révision des prix liés aux prix des matières premières, et de renforcer la transparence et les
sanctions.

« Ce rééquilibrage devra avoir un effet sur le prix payé au producteur. Je vais réunir début avril une
table-ronde entre les producteurs, les transformateurs et les distributeurs à ce sujet », a rappelé Stéphane Le
Foll.