Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Communiqués mercredi 19 novembre 2014.

Régime étudiant de sécurité sociale, la droite se trompe de réponse


Voir en ligne : Sénateurs socialistes


En voulant supprimer le régime étudiant de sécurité sociale, la droite se trompe de réponse.

Sous couvert de répondre à un problème réel de gestion et à une certaine pression médiatique, l’UMP propose une réponse radicale au problème du régime de la sécurité sociale des étudiants : tout supprimer. « C’est jeter le bébé, le régime étudiant de sécurité sociale, avec l’eau du bain, les mutuelles et les problèmes qu’elles traversent », a regretté le chef de file socialiste, le sénateur Jérôme Durain.

D’autres solutions pérennes existent, qui correspondent au souhait d’une majorité des acteurs concernés. Le groupe socialiste propose un double adossement (à l’assurance maladie pour le régime obligatoire, aux mutuelles pour le régime complémentaire) à même d’assurer largement la sauvegarde du régime. Les mutuelles assumeraient alors pleinement leur rôle de prévention et d’accompagnement des étudiants pour l’éducation à la santé.

Les sénateurs socialistes regrettent que, sous couvert de stigmatisation politique, l’UMP n’ait pas opté pour une telle possibilité, qui faisait pourtant partie intégrante du rapport sénatorial Kerdraon-Proccacia. Ils espèrent que la mobilisation de l’ensemble des organisations syndicales étudiantes, réunies ce lundi 17 novembre pour la défense de leur régime, permettra d’améliorer le texte voté par la nouvelle majorité sénatoriale.