Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Communiqués mercredi 5 mai 2010.

Projet de loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche : les sénateurs socialistes au Ministère de l’Agriculture

À la demande du Ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, une délégation de sénateurs socialistes conduite par Odette Herviaux, Sénatrice du Morbihan et Vice-présidente de la Commission de l’Économie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire du Sénat, s’est rendue au ministère de l’Agriculture afin d’évoquer les grandes difficultés rencontrées par les agriculteurs et les pêcheurs.

À la veille de l’examen en commission du projet de loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche qui débute mercredi 5 mai, et pour lequel le groupe PS a déposé 143 amendements, la délégation socialiste s’est rendue au ministère de l’Agriculture à la demande du Ministre Bruno Le Maire.

Les sénateurs ont rappelé la gravité et l’urgence de la situation traversée par les agriculteurs et les pêcheurs. Elle appelle une mobilisation totale de la représentation nationale, dans le respect et le dialogue, afin de tracer des perspectives d’avenir et des ambitions fortes pour l’agriculture et la pêche européennes et françaises. À cet égard, l’objectif de la compétitivité ne doit pas conduire à sacrifier la diversité des exploitations et des pratiques culturales et placer les agriculteurs et les pêcheurs dans une dépendance financière et une solitude morale. Ces deux orientations seraient totalement incompatibles avec les principes de durabilité écologique, d’aménagement du territoire et de solidarité sociale.

Il s’agit au contraire de promouvoir la qualité et la richesse des savoir-faire et des productions pour faire en sorte que l’agriculture et la pêche françaises répondent aux grands défis du monde contemporain (démographique, sanitaire, écologique, climatique). Cet objectif doit être atteint en proposant une rémunération digne et juste des producteurs, en renforçant les solidarités collectives et en clarifiant les responsabilités de l’État ainsi que les moyens qu’il doit déployer pour les assumer.

Ils ont enfin appelé l’attention du Ministre sur l’importance du secteur des pêches. Ce dernier doit bénéficier de mesures susceptibles de mettre en place une structuration économique et territoriale adaptée aux enjeux d’une gestion durable des ressources halieutiques et conchylicoles, permettant de dynamiser les zones littorales et de préserver l’emploi.

(de gauche à droite) : Jean-Jacques Mirassou, Sénateur de la Haute-Garonne, Yannick Botrel, Sénateur des Côtes d’Armor, Didier Guillaume, Sénateur de la Drôme, Odette Herviaux, Sénatrice du Morbihan, Alain Fauconnier, Sénateur de l’Aveyron, Yves Chastan, Sénateur de l’Ardèche