Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Actions du Gouvernement > Ministère de l’Ecologie du Développement Durable et de l’Energie mardi 29 septembre 2015.

Programme de travail pour le développement de notre politique maritime

Paris, le 25 septembre 2015

Au Conseil supérieur de la marine marchande, Alain VIDALIES dresse un programme de travail pour le développement de notre politique maritime

Alain VIDALIES, Secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, s’est exprimé jeudi 24 septembre devant le Conseil Supérieur de la Marine Marchande (CSMM), instance de référence pour la concertation sur les questions intéressant le transport maritime et les ports. A cette occasion, il a précisé la feuille de route donnée à sa présidente Madame SIMON-ROVETTO et plus généralement les orientations générales qu’il entend poursuivre dans ce domaine.

Le CSMM doit pleinement participer à la réalisation d’une politique maritime intégrée ambitieuse, contribuant à la croissance bleue. A cet effet, Alain VIDALIESlui a demandé de s’engager dans un programme de travail autour de quatre axes essentiels :

- Conforter la fonction consultative du CSMM en liaison avec les autres instances à vocation maritime, notamment avec le Conseil national de la Mer et du Littoral ;

- Renforcer son positionnement stratégique afin de participer pleinement à l’élaboration de la politique maritime :

- Préparer l’avenir notamment par les travaux en cours sur la simplification administrative et par l’ouverture d’une réflexion prospective sur « l’armement maritime français à l’horizon 2025 » ;

- Développer la qualité d’expertise en matière de sûreté et de sécurité de nos ports et navires.

Alain VIDALIES a par ailleurs réaffirmé son attachement à la prérogative stratégique du CSMM et renouvelé sa confiance à ce Conseil, présidé depuis avril 2015 par Madame Marie-Françoise SIMON-ROVETTO.

Pour Alain VIDALIES, « la France a besoin d’une marine marchande active et de ports maritimes performants, dont les activités sont essentielles pour l’économie générale du pays. Le CSMM est une instance clef pour faire vivre cette ambition ».