Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Travail parlementaire > Agriculture - Pêche jeudi 24 novembre 2005.

Préservation des races françaises à faibles effectifs

Question écrite n° 20566 de Mme Odette Herviaux (Morbihan - Socialiste) publiée dans le JO Sénat du 24/11/2005 - page 3023

Mme Odette Herviaux souhaite connaître la politique ministérielle de soutien aux différentes races bovines à faibles effectifs. Le cheptel français est riche de sa diversité de races notamment au sein du troupeau allaitant. Malheureusement, aujourd’hui la priorité semble être la rentabilité et la sélection de races de plus en plus performantes. Sans un soutien aux structures ou au centre d’insémination artificielle, la biodiversité et la richesse de nos races risquent de disparaître. De ce fait, elle interroge M. le ministre de l’agriculture et de la pêche sur ses intentions concernant les soutiens en faveur des différentes races à petits effectifs.