Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > A travers les média vendredi 26 mars 2010.

Ploërmel : Odette Herviaux, une figure de la Région

Ouest France 26 mars 2010


Voir en ligne : sur le site de Ouest-France


Vice-présidente en charge de l’agriculture, Odette Herviaux quitte son mandat à la Région. Portrait d’une combattante.
A 62 ans, Odette Herviaux ne s’est par représentée lors des dernières élections régionales. Maire de la Croix-Helléan de 2001 à 2008, sénatrice du Morbihan depuis 2001, membre du Parti socialiste, elle passe aujourd’hui le témoin et laisse sa place de vice-présidente du conseil régional de Bretagne en charge de l’agriculture et de l’agroalimentaire. « Travailler sur des dossiers avec les représentants du monde agricole était très enrichissant. C’est un monde attachant qui mérite d’être au premier plan. »

De ses six ans de mandats, elle en tire deux leçons. L’importance de la région qui pour elle a toute sa place dans le millefeuille des collectivités territoriales avec ses compétences dédiées comme le développement économique du territoire, la rénovation et la création des lycées, les transports en commun, etc. Elle craint juste que la réforme des collectivités ne les étrangle financièrement. « La région n’aura plus la possibilité de lever l’impôt. On ne pourra faire qu’avec ce que nous donne l’État. »

Volonté politique

Mais elle place aussi la volonté politique au premier plan et le rôle stratégique de la région dans ce qui dépasse son cadre de compétences dédiées. Un exemple ? « Depuis la fin 2004, nous avons travaillé sur l’installation des jeunes agriculteurs. Même si cela relève de la politique nationale et donc d’une compétence d’État, la Bretagne a voulu apporter une aide particulière. »

L’objectif : réunir l’ensemble des représentants du monde agricole. « On leur a dit voilà, on est là pour vous aider, travaillons en commun. Tout le monde est venu et nous avons créé le comité régional d’installation et de transmission. Une première au niveau des régions qui nous a permis de mettre en place nos aides complémentaires. Aujourd’hui, nous avons un point d’entrée unique dans chaque département pour les jeunes qui veulent s’installer comme agriculteur. »

Aujourd’hui, les nouveaux vice-présidents de la région seront désignés. Mais elle continue de son côté de tenir ses engagements. Cet après-midi, elle interviendra au lycée La Touche pour une table ronde avec les jeunes agriculteurs. On ne se refait pas...

Catherine GENTRIC