Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Communiqués mercredi 20 mars 2013.

Plébiscite pour la modernisation de la représentation des Français de l’étranger

20 Mars 2013


Voir en ligne : Sénateurs socialistes


Les sénateurs socialistes plébiscitent la modernisation de la représentation
des Français de l’étranger.

Le Sénat a adopté cette nuit le projet de loi de Représentation des Français
établis hors de France, véritable renouveau pour cette représentation avec
deux objectifs majeurs : proximité et démocratisation.

Les Français établis hors de France, ce sont un peu plus de 2 millions
d’habitants, une population qui a changé, rajeuni ; surtout, une population
qui a plus que doublé en trente ans, depuis la mise en place de la première
loi de représentation pour les français de l’étranger, en 1982.

Avec la création des conseils consulaires, innovation principale de ce
texte, c’est une étape essentielle vers plus de démocratie de proximité qui
est franchie. Un tel maillage local donne aux communautés françaises de
vrais interlocuteurs, élus au suffrage universel direct, pour les
représenter. La Commission des lois et son rapporteur, Jean-Yves Leconte,
ont fait évoluer le texte dans ce même sens.

Ce nouveau système sera aussi le support d’un nouveau mode d’élection des
sénateurs représentants les Français établis hors de France, dont le collège
électoral va tripler en conséquence, leur faisant bénéficier, de ce fait,
d’une légitimité accrue.

Les sénateurs socialistes, avec leur chef de file Catherine Tasca, se
réjouissent d’un tel « renforcement du lien avec la nation de ces
communautés françaises qui sont un atout majeur du rayonnement de la France
 »
.