Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > A travers les média jeudi 23 décembre 2010.

Mme Benkhadra, ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, s’entretient à Rabat avec une délégation de sénateurs français


Voir en ligne : Maroc Journal


Lors de cette entrevue Mme Benkhadra, ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, a souligné l’excellence des relations historiques liant les deux pays dans les différents domaines, notant que la France est le premier partenaire du Maroc.

Le Maroc connaît une dynamique de développement grâce aux réformes lancées par SM le Roi Mohammed VI notamment dans les politique, économique et social, a-t-elle précisé, évoquant dans ce sens l’Initiative de développement humain qui constitue un vaste chantier structurant, la Vision 2020 pour le tourisme, le Plan Vert ou encore celui de l’énergie solaire.

S’agissant des réformes menées sur le plan économique, Mme Benkhadra a évoqué les programmes et les plans élaborés par le gouvernement en vue de développer les énergies renouvelables, éolienne et solaire, en particulier, rappelant à cet égard que le développement des sources d’énergies renouvelables constitue l’une des priorités de la politique énergétique du pays.

Le Maroc et depuis le lancement de ces deux projets a procédé à la promulgation d’une loi sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique afin d’accompagner ces deux projets énergétiques qui s’inscrivent dans le cadre du partenariat public-privé, a-t-elle ajouté.

Pour ce qui est des ressources hydriques, Mme Benkhadra a noté que le gouvernement a élaboré une stratégie intégrée pour le secteur de l’eau fondée principalement sur la mobilisation des ressources en eaux traditionnelles et non traditionnelles, notamment par la technique de dessalement de l’eau de mer, les transferts d’eau entre bassins, l’augmentation du nombre des bénéficiaires de l’accès à l’eau et à l’assainissement et la protection des réserves souterraines.

Pour sa part, M. Gérard César, sénateur de la Gironde, vice-président de la commission de l’économie, du développement durable et de l’aménagement du territoire s’est félicité de l’excellence des relations de partenariat entre le Maroc et la France, rappelant à cet égard les accords bilatéraux signés entre les deux pays.

Outre leur rencontre avec les représentants des milieux économiques marocains, les sénateurs français effectueront une visite à Tanger et Tétouan où ils visiteront les installations du port Tanger-Med et l’usine Lafarge, première cimenterie dans le monde à être alimentée par un parc éolien.

16/12/2010 19:53.
(MAP) Maghreb Arabe Presse