Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Edito vendredi 21 novembre 2008.

Mise au point


Voir en ligne : Congrès de Reims


Je tiens à m’élever contre des pratiques d’un autre âge qui ont conduit l’équipe de Martine Aubry à faire figurer mon nom sur la liste de ses soutiens, sans même m’en avoir averti. Mon positionnement au soir du 16 novembre était pourtant clair (cf. édito intitulé « Congrès de Reims ») : j’avais décidé de laisser les militants libres de leur choix et seulement appelé à soutenir Gwendal Rouillard, dont je salue la réélection. J’ai également demandé à la rédaction du journal « Ouest-France » de faire paraître immédiatement sur le site Internet du journal un rectificatif suite à l’article mensonger paru ce matin et de prolonger cette mise au point dans un article qui sera publié demain.

Après avoir été en profond désaccord avec la position prise par Bertrand Delanoë qui ne respectait pas le vote des militants en faveur de sa motion, je veux donc clarifier ici la situation : en cohérence avec l’orientation adoptée au Congrès fédéral du 8 novembre dernier, je voterai ce soir pour Ségolène Royal.

Odette Herviaux