Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Parti Socialiste > Fédération du Morbihan jeudi 4 avril 2013.

Les socialistes morbihannais indignés et en colère

Les militants socialistes morbihannais, par la voix de leur premier secrétaire Pierre Pouliquen, partagent le sentiment de colère et d’indignation qui fait suite aux aveux de Jérôme Cahuzac. Dans un contexte de perte de confiance, voire de défiance, de nombreux citoyens vis à vis du politique, cette affaire peut conduire à distendre un peu plus le lien unissant les Français avec leurs élus et risque ainsi de faire le jeu des extrêmes, et notamment de l’extrême droite, qui n’apportent aucune réponse crédible à notre pays et qui ne sont pas, loin s’en faut, des modèles de vertu républicaine.

Il faut pourtant rappeler que ces faits relèvent de la responsabilité personnelle de Jérôme Cahuzac et ne doivent pas entacher l’engagement des élus, à tous les échelons, aux services de leurs concitoyens, avec le sens des responsabilités qui leurs sont confiées. En outre, il faut ajouter que, contrairement à ce qui a pu être observé par le passé, le gouvernement et le Président de la République ont respecté l’indépendance de la justice et des médias pour faire la lumière sur les accusations portées à l’encontre de l’ancien ministre du Budget.

Le PS du Morbihan rappelle les engagements de François Hollande et du Parti socialiste pour l’avènement d’une République exemplaire et salue l’annonce faite par le Président de la République d’engager trois réformes nécessaires :
- empêcher tout exercice d’un mandat public pour les élus condamnés pénalement pour fraude fiscale ou corruption,
- l’adoption d’un projet de loi sur l’indépendance de la justice d’ici l’été,
- la "publication et le contrôle de tous les patrimoines" des ministres et des parlementaires pour empêcher les conflits d’intérêts.