Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > A travers les média jeudi 6 novembre 2008.

Les élus socialistes penchent plutôt pour Delanoë

Dans le sillage de ses grandes figures départementales que sont les Jean-Yves Le Drian, Norbert Métairie, Françoise Olivier Coupeau ou encore Odette Herviaux, une large majorité d’élus PS du Morbihan penche en faveur de la motion conduite par Bertrand Delanoë.

Le maire de Paris était venu en campagne sur les terres lorientaises voilà peu. En terrain conquis visiblement. En tout cas, derrière Jean-Yves Le Drian, on sent encore une vraie discipline au moment du choix. « Il a repris la contribution bretonne pour les territoires. Je ne peux que le suivre », explique, par exemple, Pierre Pouliquen, conseiller général du Faouët.

Est-ce pour ne pas altérer cet élan d’enthousiasme ou pour s’éviter quelques comptes à rendre que plusieurs élus consultés n’ont pas souhaité faire état publiquement de leur choix ? Histoire de ne se fâcher avec personne ?

Une chose est sûre : après avoir soutenu Ségolène Royal à la présidentielle, les socialistes morbihannais n’ont plus vraiment les yeux de Chimène pour la présidente de la région Poitou-Charentes qui pousse derrière la motion portée par le maire de Lyon Gérard Collomb.

Quant au seul Breton en course, Benoît Hamon, il n’a visiblement pas tissé beaucoup de liens lors de son passage dans le Morbihan, pour sa candidature aux législatives dans le secteur d’Auray en 1997. Seul le maire de Porcaro, Pierre Hamery, avouait, hier, hésiter entre les motions de Delanoë et celle de Hamon.

Faible impact également pour la motion de Martine Aubry, autre figure du parti. Seule la conseillère régionale Marie Chevalier, qui ne vote plus dans le département, lui apporte son soutien. Les militants du Morbihan feront-ils le même choix que leurs élus ? Réponse tard ce soir.

Pour la motionde Bertrand Delanoë

Jean-Yves Le Drian, président du Conseil régional ; Norbert Métairie, maire de Lorient ; Odette Herviaux, sénatrice et vice-présidente du conseil régional ; Paul Paboeuf, maire de Questembert ; Hervé Pellois, maire de Saint-Avé et conseiller général ; Monique Danion ; maire de La Vraie-Croix et conseillère régionale ; Jean-Pierre Bageot, maire d’Inzinzac-Lochrist ; Jean-Luc Guilloux, maire de Ploërdut ; Gildas Dréan, conseiller régional ; Geneviève Marchand, maire de Saint-Pierre-Quiberon ; Bernadette Desjardins, maire de Camors ; Luc Le Gurun, maire de Houat ; Daniel Kerbart, maire de Pluméliau ; André Gall, conseiller général ; Émile Jetain, conseiller général ; Yves Lenormand, conseiller général ; Françoise Olivier Coupeau, députée.

Pour la motion Gérard Collomb-Ségolène Royal

Michel Pierre, maire de Saint-Jean-la-Poterie ; Daniel Huet, maire de Monteneuf ; Georges Sarasin, maire du Tour-du-Parc.

Pour la motionde Christophe Caresche

Serge Moëlo, maire de Silfiac et conseiller général.

Pour la motionde Martine Aubry

Marie Chevalier, conseillère régionale.

Ne se prononcent pas publiquement

Béatrice Le Marre, maire de Ploërmel ; Jean-Marie Chadouteau, conseiller général du canton de Guer ; François Hervieux, conseiller général de Rochefort-en-Terre et maire de Malansac ; Jean-Pierre Le Roch, maire de Pontivy et conseiller régional ; Henri Le Dorze, conseiller général ; Pierre Hamery, maire de Porcaro ; Loïc Le Meur, maire de Ploemeur ; Dominique Le Vouédec, maire de Gâvres.

Ouest-France