Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > A travers les média mercredi 2 juillet 2014.

Le rapport d’Odette Herviaux prône une coordination portuaire par façade maritime


Voir en ligne : Journal de la Marine marchande


Dans son rapport sur les enjeux de la décentralisation portuaire, la sénatrice du Morbihan Odette Herviaux estime qu’il faudrait resserrer la coordination entre ports d’une même façade maritime.

Odette Herviaux, sénatrice PS du Morbihan, a remis son rapport Enjeux et perspectives de la décentralisation portuaire au secrétaire d’État aux Transports, Frédéric Cuvillier, le 24 juin.

Elle souligne que "le transfert de l’État aux nouvelles autorités a été globalement bien mené". Une passation d’autorité mais qui se limite aux frontières régionales.

Dépasser le cadre régional

Elle propose de dépasser ce stade en prévoyant une coordination par façade.

"La coordination interportuaire est clairement insuffisamment organisée, dès qu’il s’agit de dépasser le cadre régional. La mission propose de conforter une coordination portuaire par façade, dont elle ne méconnaît pas les difficultés, compte tenu des méfiances. Elle en voit aussi les retombées positives."

Trois axes stratégiques pour les ports

Elle en appelle également à une stratégie des ports décentralisés qu’elle juge essentielle. "Globalement, cela reste un point de progrès pour plusieurs autorités portuaires."

Une stratégie qui repose sur trois axes selon la sénatrice du Morbihan : la compétitivité du transit portuaire et des grandes chaînes logistiques, la maîtrise domaniale et le développement industriel.

Elle note que "la question de la bonne gestion des sites portuaires présentant des risques technologiques n’est pas encore bien résolue."