Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Actions du Gouvernement > Ministère de l’Ecologie du Développement Durable et de l’Energie mardi 26 mars 2013.

Le gouvernement poursuit ses efforts pour la filière photovoltaïque française

Arnaud MONTEBOURG, ministre du Redressement productif et Delphine BATHO,
ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie,
regrettent la décision du groupe allemand Bosch de céder son usine
d’assemblage de panneaux photovoltaïques à Vénissieux (Rhône-Alpes).

Équipée de deux lignes de production d’une capacité annuelle de 160
mégawatts, cette usine emploie 230 personnes et constitue l’installation
la plus grande en France de ce genre et l’une des plus modernes et
performantes en Europe.

Cette décision s’inscrit dans un contexte de crise du marché
photovoltaïque mondial, qui est marquée par des surcapacités de production
importantes, une guerre des prix exacerbée et le dépôt de bilan des deux
leaders mondiaux, l’entreprise allemande Q-Cells, rachetée par le Coréen
Hanwa, et l’entreprise chinoise Suntech.

Les acteurs industriels français ont souffert, comme leurs voisins
allemands, de la concurrence déloyale extra-européenne, mais aussi du
manque de cohérence des décisions passées qui ont coûté 14 000 emplois à
cette filière d’avenir.

Les deux Ministres affirment aujourd’hui leur volonté de ne pas voir
abandonné l’outil industriel de la transition énergétique qu’est l’usine
de Vénissieux. Il revient au groupe Bosch de trouver un repreneur qui
continuera l’activité industrielle et la développera dans la durée. Le
gouvernement travaillera étroitement avec la direction de l’entreprise et
les organisations syndicales pour accompagner ce processus de mutation.

Le gouvernement poursuivra ses efforts pour permettre aux acteurs français
de traverser cette période difficile et de structurer une filière
industrielle innovante, compétitive et durable dans le domaine du solaire,
à la suite des mesures d’urgence présentées le 7 janvier dernier par
Delphine BATHO visant à atteindre le développement de 1 000 mégawatts de
nouveaux projets en 2013.