Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Travail parlementaire > Economie mardi 10 mai 2011.

Le Sénat se penche sur l’avenir des ports français


Voir en ligne : vidéo effectuée lors du déplacement à Marseille et à Sète


La Commission de l’Economie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire du Sénat a constitué un groupe de travail sur la mise en oeuvre de la réforme portuaire votée en 2008, dans un contexte social de plus en plus tendu. Il a également pour ambition de réaffirmer la vocation maritime de la France et son rôle essentiel dans le développement, la diversification et la compétitivité économiques de nos régions. Chef de file du groupe socialiste sur le sujet, Robert Navarro a ainsi déclaré : « Il est fondamental d’améliorer la compétitivité des ports français par rapport à leurs concurrents européens : derrière les ports, c’est l’ensemble de l’économie de notre pays. A l’heure où les questions de politique industrielle et d’emploi sont essentielles, il faut avoir ces objectifs à l’esprit : les grandes plates-formes maritimes françaises doivent jouer pleinement leur rôle au bénéfice de notre économie et de l’aménagement de notre territoire. L’enjeu est de refaire de la France une puissance maritime ».

Ce groupe est composé des sénateurs suivants : M. Charles Revet, président ; MM. Louis Nègre, René Vestri, Jean-Claude Merceron, Robert Navarro, Gérard Le Cam et Mme Odette Herviaux.

En complément d’auditions menées au Sénat, le groupe de travail a déjà effectué plusieurs déplacements à la rencontre des acteurs de terrain (dirigeants, syndicats, entrepreneurs, élus), notamment à Sète et Marseille les 12 et 13 avril ainsi qu’à Hambourg (Allemagne) le 4 mai. D’autres sont programmés le 12 mai à Rotterdam (Pays-Bas), les 17, 18 et 19 mai à Tanger et Algesiras (Maroc), le 1er juin au Havre et le 9 juin à Nantes-Saint-Nazaire

A l’issue de ces travaux, un rapport sera rendu public au cours du mois de juin.