Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Actions du Gouvernement > Ministère de l’agriculture, de l’Agroalimentaire et de la forêt jeudi 14 mars 2013.

Lancement de la campagne du recensement conchylicole 2013

Le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, le Ministère délégué chargé du transport, de la mer et de la pêche, avec
l’appui du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la
forêt
, organise le deuxième recensement de la conchyliculture.

Dès le mois d’avril 2013, une campagne de collecte d’information
d’envergure nationale va être menée dans le domaine de la conchyliculture,
reconduction du premier recensement conchylicole de 2002. Ce recensement
fournira une photographie complète et détaillée de la conchyliculture
française.

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit de l’enquête statistique de référence sur le monde conchylicole :

- près de 4 200 entreprises conchylicoles seront recensées sur l’ensemble
du littoral métropolitain

- le recensement sera réalisé entre avril et juin 2013

- une centaine d’enquêteurs seront recrutés et formés par les Directions
régionales de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt pour
effectuer ce recensement.

Qui est concerné ?

Toutes les entreprises conchylicoles sont concernées, quelle que soit leur
taille. Elles représentent un élément important dans le tissu
socio-économique local, et constituent des acteurs majeurs dans
l’entretien du littoral. Le recensement concernera tous les coquillages
élevés en France, à tous les stades d’élevage.

Quels sont les objectifs ?

- Améliorer la connaissance de la conchyliculture française, contribuer à
lui donner une meilleure visibilité, et la situer dans le contexte
européen et international

- Mesurer l’évolution de ce secteur par rapport au premier recensement de
2002, et son adaptation, notamment face à la crise des surmortalités qu’il
traverse depuis 5 ans

- Apprécier la production par bassin conchylicole et préciser les données
territoriales : le recensement permettra d’évaluer la contribution de
chaque bassin conchylicole et de chaque département à la production
nationale

- Constituer un outil d’aide à la décision qui contribuera à la définition
et à l’évaluation des politiques publiques en faveur de la
conchyliculture.

Disponibles dès la fin de l’année 2013, les premiers résultats du recensement pourront être utilisés à la fois par les conchyliculteurs
eux-mêmes, par les organisations professionnelles, les chercheurs, et les
pouvoirs publics. Leur exhaustivité en fera une base chiffrée de référence
pour l’ensemble de la filière.

En 2001, près de 3 800 entreprises conchylicoles commercialisent 187 400
tonnes de coquillages dont 109 000 tonnes d’huîtres et 73 200 tonnes de
moules. Les conchyliculteurs exploitent 20 000 hectares répartis sur le
littoral métropolitain.

La conchyliculture en bref

Principal producteur d’huîtres de l’Union Européenne, la France est en
première place en valeur pour l’ensemble de l’aquaculture dans le peloton
serré des cinq principaux producteurs qu’elle forme avec l’Espagne
(premier en tonnage), le Royaume-Uni (second en valeur), l’Italie et la
Grèce.

Ventes de coquillages d’élevages pour la consommation

- Huîtres
80 649 Tonnes / 346,6 Millions d’euros

- Moules
70 339 Tonnes / 131,6 Millions d’euros

- Autres coquillages
2 251 Tonnes / 12,4 Millions d’euros

- Total
153 240 Tonnes / 490,6 Millions d’euros

Source : Direction des pêches maritimes et de l’aquaculture - Enquête
aquaculture 2010

La conchyliculture emploie 16 800 personnes représentant 9 200 équivalent
Equivalent Temps Plein (ETP) et se caractérise par une activité
saisonnière marquée.

En savoir plus sur la conchyliculture

Consulter les résultats du premier recensement conchylicole de 2002