Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Edito mars 2007.

La preuve par l’exemple

l’heure où le compte à rebours est enclenché il nous faut plus que jamais redoubler de vigilance et de pédagogie.

Vigilance car la douce musique des sondages veut conditionner les citoyens dans la logique du ni gauche ni droite et pédagogie car les débats nombreux et très suivis sur le terrain nous démontrent que parfois le trouble existe.

Pour autant, notre message ne doit pas se laisser parasiter. Ségolène Royal déroule sa campagne en dehors des agitations du microcosme car elle sait que les Français veulent un changement réel et que l’enjeu est bien la réhabilitation de la politique et des politiques.

Nos concitoyens ne s’y trompent pas, ils sont plus nombreux que jamais à venir participer aux réunions mais au niveau national ils sont plus de 50% à ne pas avoir encore décidé. Nous avons donc un devoir d’engagement. Nous avons prouvé par la désignation en interne d’abord et ensuite par les 5000 débats participatifs que nous sommes le parti de la transparence, de l’écoute, du vrai changement, alors gardons le cap !

Nos bilans et nos réussites au niveau communal, départemental, régional sont la preuve par l’exemple qu’une politique de gauche est différente d’une politique de droite.

Prouvons aujourd’hui que nous sommes les seuls dans une logique de changement et que notre projet aussi est là pour le montrer. Nos propositions sont attendues mais encore trop peu connues. Allons à la rencontre du citoyen en ancrant nos discours, nos propositions sur du concret.

En effet, les socialistes sont en responsabilités à tous les différents niveaux de collectivités en France, de la petite commune rurale, au département et même des Régions. Nous avons su à chaque fois mettre en œuvre de vraies politiques de gauche. Qu’il s’agisse d’économie, de social, d’éducation, de développement durable, les socialistes prouvent au quotidien la différence entre la gauche et la droite.

A nous aussi élus, militants, de nous mobiliser pour convaincre et répondre aux questions légitimes des citoyens qui veulent savoir pourquoi et pour qui voter dés le premier tour des élections présidentielles.

Nos seuls "sondages" fiables sont ceux que nous faisons au quotidien avec les citoyennes et citoyens que nous rencontrons.

Odette Herviaux

Co-présidente du comité départemental

de soutien à Ségolène Royal.