Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Communiqués jeudi 6 novembre 2014.

La droite supprime des droits aux salariés

5 novembre 2014


Voir en ligne : sénateurs socialistes


La droite utilise le texte de ‘Simplification de la vie des entreprises’, en cours d’examen au Sénat, pour attaquer des droits nouvellement mis en œuvre par le gouvernement en faveur des salariés. Non contents d’avoir abrogé le mécanisme d’information préalable des salariés en cas de cession de leur entreprise lors du passage du texte en Commission, les sénateurs UMP et UDI se sont attaqués, dans la nuit, au volet pénibilité de la loi de janvier 2014, garantissant l’avenir et la justice du système de retraites.

Ce sont deux acquis importants que la nouvelle majorité sénatoriale s’est crue autorisée de supprimer. C’est se tromper de combat. Car simplifier, ce n’est pas supprimer un droit, quel qu’il soit. « Il n’y a plus de pénibilité : vous avez supprimé un droit ! » a contesté la sénatrice Nicole Bricq.

Thani Mohamed-Soilihi, chef de file des sénateurs socialistes, regrette « que le vote de cette loi de simplification des entreprises soit plombé par la suppression de deux acquis sociaux essentiels ».