Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Travail parlementaire > Agriculture - Pêche vendredi 19 novembre 2010.

Intervention auprès Ministre de l’agriculture en faveur du pluralisme syndical dans les interprofessions agricoles

Lors de l’examen du projet de loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche au Sénat, en mai dernier, notre groupe a proposé plusieurs
amendements visant à modifier la composition des organisations
interprofessionnelles agricoles afin que toutes les organisations syndicales d’exploitants agricoles à vocation générale puissent en faire partie.

Assurer le pluralisme dans les interprofessions et notamment dans le collège des producteurs est selon nous une nécessité démocratique puisque les accords interprofessionnels agricoles peuvent être rendus obligatoires pour l’ensemble des acteurs de la filière et que ces organisations peuvent alors prélever sur tous les membres des professions des contributions volontaires obligatoires. (CVO)

Cela serait en outre un gage de légitimité pour ces organisations qui sont appelées à jouer un rôle de plus en plus important dans la gestion des marchés, dans l’élaboration et la diffusion des indices de tendance de marché et des valeurs entrant dans la composition des prix de cession pour le lait, dans le renforcement de la sécurité alimentaire, de l’innovation, de la recherche&développement, l’amélioration de la qualité…

(voir pièce jointe)