Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Communiqués mardi 10 mai 2011.

Hydrocarbures de schistes : les sénateurs socialistes refusent d’être co-rapporteurs du projet de loi UMP


Voir en ligne : sénateurs socialistes


Le groupe socialiste du Sénat annonce son refus de participer avec la majorité sénatoriale au rapport sur la proposition de loi de l’UMP visant à interdire la fracturation hydraulique pour extraire les gaz et huiles de schiste.

Les socialistes rappellent qu’ils ont été les premiers à prendre l’initiative de légiférer sur le sujet de l’autorisation des permis de recherche accordés par le Gouvernement dans le Bassin Parisien et le sud de la France. Si la droite s’est depuis inquiétée des conséquences de ces autorisations, et a obtenu l’examen à l’Assemblée Nationale d’une proposition de loi, elle demeure dans une position ambigüe. Elle introduit notamment des ouvertures qui profiteront aux industriels spécialisés dans cette activité.

La question est simple : le gouvernement et sa majorité souhaitent-ils revenir sur leurs engagements et maintenir des permis pour explorer et exploiter les gaz et les huiles de schiste ? Quelque soit la technique utilisée, les sénateurs socialistes répondent pour leur part : non !

Ils dénoncent également tous les permis actuellement accordés et tous ceux qui pourront l’être à l’avenir grâce à cette loi volontairement floue qui comporte des subterfuges techniques.