Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Travail parlementaire > Collectivités locales jeudi 1er avril 2004.

Fermeture des agences postales

Question écrite Nº 11570 du 01/04/2004 page 755 avec réponse posée par HERVIAUX (Odette) du groupe Socialiste.

Mme Odette Herviaux attire l’attention de M. le ministre de l’économie, des finances et de l’industrie sur les nouvelles modalités prévues par La Poste pour assurer l’ouverture des agences postales pendant les congés du personnel. De nombreux maires du Morbihan sont inquiets car ils viennent d’apprendre par courrier que certaines agences postales seront fermées, contrairement à ce qu’il avait été convenu préalablement avec les responsables de La Poste. Ainsi, il avait été prévu que les congés ou absences des titulaires pouvaient être palliés par un personnel communal. Cette procédure fonctionnait jusqu’en février 2004 et vient d’être remise en cause sans dialogue préalable. Elle souhaite donc connaître les motivations d’un tel désengagement et souhaiterait connaître les nouvelles modalités prévues par le ministère pour aider les collectivités en matière d’agence postale.

Ministère de réponse : Economie - Publiée dans le JO Sénat du 26/08/2004 page 1936.

Avec 17 000 points de contact sur le territoire, La Poste est un des premiers réseaux de proximité en France et en Europe. Elle entend maintenir cette présence et s’est engagée à ne pas diminuer le nombre de ses points de contact sur le territoire national. Toutefois, elle doit adapter la gestion à l’évolution des besoins et à la demande de sa clientèle, dont la localisation et les habitudes de vie ont été fortement modifiées au cours des décennies précédentes, alors que les implantations de La Poste sont restées quasiment inchangées. Dans le département du Morbihan, les quatre agences postales initialement concernées par des projets de fermetures ponctuelles durant les congés de leur gérant ont des horaires d’ouverture très importants par rapport au trafic enregistré. Toutefois, après concertation avec les maires concernés, il leur a été proposé une réduction des horaires d’ouverture à la place des fermetures estivales ponctuelles envisagées. Par ailleurs, il a été convenu de procéder à une transformation du statut de ces agences postales afin que l’activité postale dans ces communes vienne en complément d’une autre activité, soit communale dans le cadre d’une agence postale communale, soit privée dans le cadre d’un point poste. Aujourd’hui, ces évolutions sont en attente des délibérations de chacun des conseils municipaux concernés. La Poste, soucieuse de rester présente sur les territoires dont il s’agit, dans des conditions économiquement viables, ne souhaite pas fermer ses points de contact au public mais doit en permanence s’adapter et rechercher le meilleur équilibre entre sa mission de contribution à l’aménagement du territoire, qui est confirmée dans le contrat de plan et l’équilibre financier de ses activités.