Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > A travers les média mercredi 22 juillet 2009.

Du « cœur de Bretagne » à la « petite mer », les enjeux du développement durable

Tribune

Depuis le centre de la Bretagne verdoyante et légendaire de la forêt de Paimpont, autrefois « Brocéliande », jusqu’aux côtes diverses et superbes du Golfe du Morbihan, de la rivière d’Auray, de la presqu’île de Quiberon, de la ria d’Etel, de la rade de Lorient et tant d’autres si attachantes, vous découvrirez tout au long de la route cette spécificité de la Bretagne et du seul département portant un nom breton : Morbihan, « petite mer ». Celle de présenter un réseau de petites et moyennes communes qui se sont maintenues et développées sur l’ensemble du territoire grâce, essentiellement, aux activités traditionnelles liées à la ter et à la mer, mais aussi un maillage de villes plus importantes très attractives, dynamiques et universitaires, comme Vannes, Lorient et Pontivy.

Cependant, si le Morbihan connaît chaque année une croissance élevée de population et bénéficie d’une économie vivante et performante, c’est un territoire fragile sur lequel pèsent de nombreuses menaces : pression foncière, pénurie de logements ; impacts environnementaux des activités humaines sur des milieux terrestres et maritimes extrêmement vulnérables ; secteurs agricole et maritime (pêche, conchyliculture) confrontés au défi du renouvellement des générations et aux évolutions internationales en termes de consommation et de réglementation ; tissu industriel (industries agroalimentaires, équipementiers automobiles) durement frappé par la crise ; services et activités touristiques affectés par la baisse du pouvoir d’achat...

Consciente de la responsabilité des pouvoirs publics et des élus face à ces enjeux multiples, je me suis donc engagée avec conviction au plan national, en tant que sénatrice depuis 2001 et vice-présidente de la Commission des affaires économiques du Sénat depuis 2008, ainsi qu’aux niveaux local et régional, en faveur d’un modèle de développement respectueux des hommes et des territoires : interventions sur les budgets de l’agriculture et de la pêche notamment autour de l’installation des jeunes et de la modernisation de la flotte, sur la protection de l’environnement (responsabilité environnementale – notamment contre les pollutions par hydrocarbures, Grenelle de l’environnement), logement et lutte contre l’exclusion, développement et modernisation des services touristiques ; élaboration d’une contribution bretonne pour le bilan de santé de la PAC et d’une politique régionale en faveur d’une agriculture éco-productive…

En agissant au quotidien au service de tous les Morbihannais, pour contribuer à renforcer les atouts d’un département fier de ses racines et ouvert sur le large, mon objectif est simple : protéger un territoire aimé de tous et où il fait bon vivre, mais où chaque élu doit s’engager fortement pour le maintien des emplois et des appareils productifs, et soutenir les collectivités locales affaiblies par la baisse des financements de l’Etat et la disparition des services publics, particulièrement dans le Nord du département. C’est à ces conditions que pourra s’épanouir en Morbihan un développement humain et territorial, durable et solidaire.

Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan
Vice-Présidente de la Commission des affaires économiques du Sénat
Vice-Présidente du Conseil régional de Bretagne