Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Edito lundi 9 mars 2009.

Des jeunes Français et Allemands au Sénat

Avec le processus de ratification du traité de Lisbonne pour toile de fond, la double question de l’avenir de l’Union européenne et du rôle que les relations franco-allemandes seront amenées à jouer à cet égard est un sujet brûlant d’actualité. Le projet « Les jeunes écrivent l’Europe », organisé par l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) et la Robert Bosch Stiftung, donne à des lycéens français et allemands, issus d’établissements d’enseignement général, technologique et professionnel, la possibilité de participer à ce débat, de prendre position par rapport à des questions de politique européenne et de faire connaître leurs opinions auprès du public.

Très attachée depuis de nombreuses années au rapprochement de nos deux pays, j’ai tenu à accueillir au Sénat les quarante lauréats de la sixième édition le 21 janvier dernier pour saluer leur travail et renforcer les liens entre nos deux peuples.

Dans le cadre de ce projet journalistique, ces jeunes Français et Allemands ont eu la possibilité, au cours d’un échange entre leurs classes, d’écrire ensemble des articles et de les publier dans les quotidiens régionaux des deux pays. Le thème de l’Europe du développement durable a été le point central des recherches des élèves. A l’heure où les questions environnementales sont cruciales pour l’avenir de l’Humanité, les jeunes Français et Allemands ont pu collectivement débattre sur l’avenir de l’Europe et contribuer ainsi à l’émergence d’une opinion publique européenne et au développement d’une citoyenneté européenne.

Un autre objectif essentiel de ce projet est l’éducation des jeunes aux médias. Les élèves ont découvert les quotidiens régionaux comme sources d’information importantes et se sont glissés eux-mêmes dans le rôle de reporters grâce à l’implication de quotidiens régionaux français, membres de l’Association Régions Presse Enseignement Jeunesse (ARPEJ). C’est dans cet esprit qu’ils ont rédigé, au cours d’ateliers de travail collectif, des compte-rendus de leur visite du Sénat qui expriment, dans les deux langues, tout ce qu’ils ont appris et ressenti et qui constituent autant d’encouragements à poursuivre dette dynamique de partenariat entre deux pays qui ont tant à partager.