Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Communiqués vendredi 8 avril 2011.

Débat de l’UMP : qu’en reste-t-il ? Un profond sentiment de malaise.


Voir en ligne : Sénateurs socialistes


Après la mise en scène par l’UMP d’un « débat » sur la laïcité et
l’Islam, Jean-Pierre Bel estime que la seule chose qui restera, c’est ce
profond sentiment de malaise au regard des valeurs communes de la
République.

En effet, de l’appel du Président de la République et du Secrétaire
général de l’UMP à ne pas voter pour les candidats républicains au
deuxième tour des élections cantonales, aux déclarations ambigües et
dangereuses du Ministère de l’Intérieur portant en elles la
stigmatisation d’une partie de nos concitoyens, il y a aujourd’hui une
volonté manifeste de diviser les Français entre eux.

Il lance un appel au sens des responsabilités et de l’Etat qui permet à
tous les Français de mieux vivre ensemble. Rien ne doit entamer le pacte
républicain qui garantit l’égalité de tous devant la Loi, rien ne
justifie d’abîmer la République pour d’obscures arrière-pensées
partisanes qui font le nid de l’extrémisme.