Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Actions du Gouvernement > Premier Ministre mardi 9 décembre 2014.

Cinq bonnes nouvelles


Voir en ligne : Facebook


En cette fin d’année 2014, nous avons 5 points positifs, 5 bonnes nouvelles sur le plan économique et social, que chacun doit avoir à l’esprit.

1. La réduction du déficit budgétaire est engagée. L’annonce de Michel Sapin est une première : la prévision de déficit pour 2015 est révisée à 4,1%, contre 4,3% initialement. Et cette révision permettra d’être en dessous de 3% en 2017.

2. Le pacte de responsabilité et de solidarité est acté, pour les entreprises comme pour la baisse d’impôt pour les ménages. Ce pacte produit déjà des premiers résultats en matière de baisse du coût du travail, plus faible désormais dans l’industrie française que dans l’industrie allemande. Et les négociations de branches se poursuivent. De nouveaux accords peuvent aboutir d’ici la fin de l’année.

3. - 10% sur l’euro, -30% sur le pétrole, des taux d’intérêt au plus bas : ces bonnes nouvelles ne sont pas assez rappelées. Ce nouveau contexte économique représente pourtant un potentiel de plusieurs milliards pour les entreprises et la reprise.

4. Les inégalités baissent dans notre pays : elles ont baissé d’autant en 2013 qu’elles ont augmenté chaque année depuis 10 ans (indice Gini). C’est un point positif pour tous ceux qui doutent.5. L’année 2015 sera marquée par de nouvelles avancées sociales : compte personnel de formation, extension de la Garantie jeunes à 51 nouveaux territoires, mise en œuvre du compte pénibilité, …

De ces points positifs, de ces bonnes nouvelles, il n’y a pas à triompher. Mais ils marquent de manière claire que la France se redresse.