Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Travail parlementaire > Culture jeudi 21 juillet 2005.

Avenir des entreprises de restauration du patrimoine

Question écrite n° 18816 de Mme Odette Herviaux (Morbihan - SOC) publiée dans le JO Sénat du 21/07/2005 - page 1935

Mme Odette Herviaux souhaite attirer l’attention de M. le ministre de la culture et de la communication sur la très grande précarité dans laquelle sont actuellement de nombreuses entreprises de restauration des monuments historiques. En effet, non seulement des crédits de paiements ne sont pas mandatés alors que les travaux sont réalisés, mais aussi et surtout, les directions régionales des affaires culturelles (DRAC) ne disposent plus de fonds pour pouvoir avoir une véritable politique de restauration des monuments historiques. Parallèlement, les travaux d’entretien sont gérés au moins-disant, rendant ainsi les opérations de plus en plus difficiles. La situation est d’autant plus critique que ces entreprises ayant un savoir-faire reconnu, une connaissance parfaite des monuments, une véritable éthique dans le travail vont devoir cesser leurs activités faute de marchés. Elle souhaite donc connaître la volonté ministérielle sur la politique de restauration du patrimoine et les différentes enveloppes allouées aux DRAC de France.