Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Actions du Gouvernement > Ministère des Affaires Sociales et de la Santé jeudi 1er décembre 2016.

Autisme : dépasser les préjugés

1er décembre 2016


Voir en ligne : site officiel d’information sur l’autisme


Lancement du site officiel d’information sur l’autisme

Ségolène NEUVILLE, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, a présenté hier le site qui a pour but d’informer le public sur l’autisme et d’améliorer les connaissances générales sur ce handicap, grâce à une information objective et validée scientifiquement.

Le site, officiellement présenté en présence de Mathilda May, qui s’est associée à cette action, procure également des conseils pratiques aux familles et personnes concernées, sur les méthodes recommandées d’accompagnement ou les démarches administratives, et inclue de nombreux témoignages.

Prévu dans le cadre du 3ème Plan autisme, présenté en Conseil des Ministres le 2 mai 2013, et doté d’un budget spécifique de 300 000 euros, ce site doit enfin permettre de combattre un certain nombre d’idées reçues et de contribuer à modifier le regard du public sur les personnes autistes.

Ce site a pour but de

- donner l’accès à un état des connaissances actualisé
- rappeler les recommandations de bonne pratique
- diffuser une information objective et validée scientifiquement
- contribuer à modifier les représentations, casser les préjugés
- informer sur l’accompagnement dédié et l’importance du diagnostic

Le site, qui s’inscrit dans le cadre d’une campagne d’information plus large sur l’autisme, a été élaboré en partenariat avec les associations afin de répondre au mieux aux attentes et aux questionnements des personnes et des familles concernées. Il sera par la suite enrichi avec un espace consacré aux professionnels non spécialisés (enseignants, moniteurs de centres de loisirs, auxiliaires de vie scolaire, etc.).

« Les troubles du spectre de l’autisme sont mal connus du grand public, et font l’objet d’une information disparate, incomplète, quand elle n’est pas tout simplement erronée. Ce portail doit être l’entrée privilégiée de toutes celles et ceux qui cherchent à en savoir plus sur les troubles du spectre de l’autisme, sur les diagnostics, et sur toutes les différentes formes d’accompagnement.
Mon souhait, c’est que ce site participe à renforcer une dynamique positive concernant l’autisme en France, en cassant les stéréotypes et en brisant le tabou de l’autisme, qui est encore une réalité »
a déclaré Ségolène NEUVILLE.