Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Communiqués mardi 16 décembre 2014.

Adoption de la résolution Palestine au Sénat, un moment historique


Voir en ligne : Faut-il reconnaître l’État palestinien ?


Le Sénat a adopté, ce jour, la proposition de résolution de reconnaissance de l’Etat de Palestine du groupe socialiste, présentée à l’initiative du sénateur Gilbert Roger.

Membre à part entière de l’UNESCO, et, depuis novembre 2012, avec un statut d’Etat non-membre de l’ONU, il est important que l’Etat de Palestine soit pleinement reconnu comme Etat souverain aux frontières définitives, en conformité avec le droit international. « Cette reconnaissance d’un Etat de Palestine, aux côtés de l’Etat d’Israël, vivant côte à côte en paix et en sécurité, serait le premier pas vers une relation d’égal à égal, condition sine qua non à l’ouverture de véritables négociations entre Israël et la Palestine, afin d’aboutir à une paix durable. » a expliqué Gilbert Roger.

L’article unique de la résolution invite le Gouvernement français à
reconnaître l’Etat de Palestine, vivant en paix aux côtés de l’Etat d’Israël
et à en faire un instrument des négociations pour un règlement définitif du conflit et l’établissement d’une paix durable.

« La Politique est une alchimie constituée d’actes et de symboles. » a
conclu le président du groupe socialiste Didier Guillaume, « C’est avec un esprit de solidarité avec les peuples israéliens et palestiniens que nous posons ici un acte symbolique de paix ».