Odette Herviaux
Sénatrice du Morbihan

Vice-Présidente
de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Vice-présidente
du Groupe d’étude Mer et Littoral

Accueil > Communiqués mardi 25 juin 2013.

Adoption de la loi sur l’Enseignement supérieur et la Recherche

Une loi importante enrichie par le Sénat

Les Sénateurs socialistes se félicitent de l’adoption par le Sénat, cette nuit, de la loi pour l’Enseignement supérieur et la Recherche. Ce texte, attendu, fait suite aux Assises de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ayant rassemblées 20.000 personnes de juillet à octobre 2012, qui ont instauré un nouveau dialogue avec le monde de la recherche, détérioré sous la précédente mandature.

Il était temps de donner un nouveau contenu et une nouvelle dynamique à l’autonomie des Universités au service de la réussite des étudiants, de la qualité de notre recherche et de son rayonnement dans le monde. Il était temps de corriger ce qui avait été mal fait et d’engager tout ce qui avait été oublié.

L’objectif est clair : la réussite éducative, et parvenir à 50% d’étudiants diplômés par classe d’âge d’ici 2020.

Des dispositifs simples sont mis en place :
- Simplifier les cursus et fluidifier leurs passerelles pour plus de réussites individuelles ;
- Prendre en compte les conditions de vie des étudiants ;
- Respecter les autonomies acquises tout en introduisant collégialité et démocratie dans les instances universitaires ;
- Remettre l’Etat au cœur des stratégies locales afin de maintenir une cohésion nationale dans l’Enseignement Supérieur ;
- Tisser un lien entre la Recherche et le monde économique.

« C’est une loi qui donne les moyens de réformer l’Enseignement Supérieur et la Recherche dans la durée et la confiance », a souligné le chef de file du groupe socialiste, David Assouline, « afin de les mettre en adéquation avec la stratégie globale de redressement national du gouvernement ».